Comment bien utiliser son « Swipe File »

Un « Swipe File » est une sorte de boite à idées. C’est comme un tiroir virtuel dans lequel je stocke mes sources d’inspirations.

  • des exemples de design web
  • quelques idées pour un sujet d’e-mail qui retient l’attention
  • des passages de textes qui réveillent mon envie d’écrire…

Vous avez compris l’idée.

Voici à quoi ressemble Mon Swipe File sur Notion

Voyons un exemple concret.

Disons que je suis sur le point de créer une page d’erreur 404 personnalisée pour mon site. C’est un truc que je pense à faire depuis quelques temps.

Je vais voir dans mon SwipeFile qui est hébergé sur l’appli gratuite Notion. C’est là que j’ai dû sauvegarder des exemples de pages 404 que j’aime bien de temps à autres.

Capture d'écran de mon swipe file sur Evernote

En cliquant sur l’élément « (WEBDESIGN) 404 Pages design UX », je retrouve tout de suite les différents exemples que j’ai sauvegardés.
Parfois je commente quelque chose en-dessous.

Deuxième capture d'écran de mon Swipe File

J’avais donc sauvegardé sur mon Notion la page erreur 404 du site Flickr.com. J’ai bien aimé le fait qu’ils fassent découvrir du contenu au lieu de renvoyer automatiquement sur la Homepage. C’est ce que j’ai commenté.

L’étiquette « Webdesign » me permet en un clic de trouver tous mes SwipeFile censés m’inspirer pour le design de sites web (mise en page, UX, etc.).

La vue en galerie utilisée est assez visuelle et minimaliste. On s’y retrouve, à condition d’utiliser correctement le SwipeFile.

🧰 J’ai utilisé le template MoodBoard sur Notion pour créer ce Swipe File.

4 Conseils pour faire un bon Swipe File.

Ce dossier sert à stocker des idées. Ce n’est pas pour autant qu’il faut les copier.

J’essaie de m’inspirer de ce qui fonctionne, et de ce que je trouve pertinent. Pour autant, je dois créer quelque chose d’unique en me basant sur ces idées.

Par exemple pour rédiger un article qui correspond à mon audience, ma propre expérience, avec mes compétences.

Le Swipe File me sert à remémorer des choses. Il m’aide à me lancer dans le processus de création. Les contenus que je retrouve font émerger des idées.

Ce que je fais concrètement

Construire cette grande base d’inspiration demande quelques « règles » que je me suis fixées.

Pour que mon SwipeFile reste efficace et cohérent, je m’applique à :

  1. Prendre des notes sur ce que je sauvegarde : Pourquoi ai-je aimé tel design ? Quels sentiments j’ai ressenti en lisant cet article ? Comment je pourrais me servir de cette astuce WordPress pour mon propre site ? Etc.
  2. Nettoyer mon SwipeFile régulièrement : Les idées s’accumulent, jusqu’au jour où on ne s’y retrouve plus. Tous les 15 jours, je prends 15 à 30 minutes pour revoir ce que j’ai sauvegardé, et je supprime ce que j’ai utilisé qui ne servira potentiellement plus. Ces Swipes supprimés vont dans un autre dossier, la SwapCorbeille (au cas où…).
  3. Privilégier la qualité : Mon SwipeFile est composé de contenus que j’aime VRAIMENT. Je ne cherche pas à construire une base de données gigantesque.
  4. Trier mes idées : Comme on ajoute des intercalaires dans un classeur en 6ème, je fais la même chose. Je classe par thèmes en assignant des étiquettes (SEO, Design, WordPress, Social Media, Page de Vente, Ads, etc.)

Que mettre dans son Swipe File ?

Tout dépend de votre activité.

Quand j’évoque le Swipe File autour de moi, on s’imagine souvent que c’est seulement fait pour stocker des contenus Marketing (Emails, Pages de Vente, baselines de Copywriting, etc.).

Mais finalement, n’importe qui peut faire bon usage de cet outil :

  • Un photographe va stocker des tutoriels, des photos inspirantes, de nouveaux accessoires pour appareil photo
  • Les musiciens d’un groupe peuvent utiliser un Swipe File partagé pour sauvegarder des mélodies, des paroles
  • Un architecte va garder sous la main des plans, des exemples de sites web d’autres architectes

Les exemples sont infinis.

Ce qui compte, c’est pouvoir se nourrir d’inspiration provenant des secteurs d’activité et des canaux d’informations qui nous intéressent.

De plus, on peut s’ouvrir à d’autres idées en observant les bonnes pratiques d’autres créatifs.

Un chirurgien peut très bien avoir un tag « Création de site Web » pour préparer le lancement de son site, et sauvegarder des templates WordPress dans son SwipeFile.

Les Outils pour créer et organiser son Swipe File

Je vous ai présenté plus tôt dans cet article mon système sur Notion. C’est une application de productivité que j’utilise pour d’autres choses aussi, donc c’est bien pratique. Comme ça, j’évite de me disperser.

Mais il existe d’autres outils pratiques pour se créer son propre SwipeFile que je vais vous présenter maintenant.

Pinterest

Pinterest est parfait pour les fichiers visulels (conception graphique et de photographie). C’est surtout très pratique grâce à l’application mobile.

Tout d’abord, créez un « tableau » de contenus à épingler.

capture d'écran Swipe File Copywriting sur Pinterest

Ensuite, chaque fois que vous voyez une image ou un design qui vous inspire, vous pouvez l’épingler sur votre tableau (le bouton d’enregistrement de Pinterest le permet en un clic).

Créez des catégories pour votre tableau afin d’organiser votre Swipe File.

capture d'écran Swipe File Copywriting sur Pinterest
J’organise les contenus du tableau Copywriting de mon SwipeFile Pinterest
capture d'écran Swipe File Copywriting sur Pinterest
Mes 3 images sélectionnées vont aller dans un sous-tableau ‘Affichage Pub’ du tableau principal ‘Copywriting’

Très simple, non ?

Ensuite, si je sauvegarde des exemples de copywriting d’e-mails sur Pinterest dans mon tableau ‘Copywriting’, je créerai un sous-dossier ‘Emails’

Vous pouvez également parcourir les tableaux d’autres personnes et créer un tableau collaboratif à partager.

Evernote

Semblable à Notion, Evernote permet d’organiser à peu près tout ce que l’on souhaite.

Leur speech : « Domptez votre travail, organisez votre vie. Souvenez-vous de tout et gérez tous vos projets : vos notes, tâches et plannings sont tous au même endroit. »

Evernote fait partie des applications de productivité les plus populaires en ce moment.

Une version gratuite existe. Je suis encore sur Notion, mais il est vrai que ça me tente de plus en plus de passer sur Evernote.

Partager cet article :

Laisser un commentaire