Avis sur le Marathon de Valence (Maratón Valencia), récit & base de données

6 mois après avoir couru le 42ème Marathon de Valence (décembre 2022), il était temps que je consacre mon récit de ce périple. Premièrement pour me replonger dans ces beaux souvenirs, mais aussi pour vous partager mon avis sur ce Marathon de Valence, comment je m’y suis pris pour l’entraînement et l’organisation du voyage.

Vous trouverez entre autres ici un bilan de ma préparation et le détail des dépenses engagées pour l’ensemble du projet.

J’espère que ce retour d’expérience vous sera utile !

Présentation du Marathon de Valence 2022

🆔 Nom : 42nd Valencia Marathon Trinidad Alfonso 2022
📅 Date : 4 décembre 2022
🎫 Prix du dossard : 150€ (acheté en juillet 2022)
⏰ Heure de départ : 8h15
🏃 Nombre de participants : 30 000
🎽 Mon numéro de dossard : 14905
⏱️ SAS de départ : 3:16:00 – 3:30:59
🌐 Site web

En quelques mots, le Marathon de Valence s’est forgé une belle réputation pour ses conditions de course optimales. Il fait encore doux à Valence début décembre (autour des 14-15°C), le dénivelé est complètement plat, presque négatif, et l’organisation est de qualité avec de nombreux ravitaillements.

A noter : tout le monde peut prétendre à un dossard (du moins pour l’instant). Il suffit de l’acheter en ligne sur le site officiel. Soit en s’inscrivant directement, soit en rejoignant une file d’attente virtuelle. L’inscription est donc simple, et peu contraignante. D’autres marathons célèbres et prisés tels que celui de Berlin peuvent nécessiter d’être tiré au sort, ou de se qualifier sportivement avec de très bons temps.

Mais ne tardez pas trop pour vous inscrire. J’écris cet article le 4 juin 2023, et il n’y a plus de dossards disponibles à la vente (il faut s’inscrire en liste d’attente).

Parcours du marathon de valence 2022
Parcours du Marathon de Valence 2022 : du plat, du plat, et une petite descente pour finir !

J’ai pris le départ aux côtés de 30 000 personnes pour cette 42ème édition, et visiblement le marathon 2023 s’annonce encore plus riche en coureurs venus défier leurs limites. Pour bon nombre d’entre eux, Valence est le terrain de jeu idéal pour établir un nouveau record personnel.

L’ambiance au bord de la route est top, et tout du long. Beaucoup de supporters descendent dans les rues ! Et malgré ma maigre expérience en course à pied, je pense que cela joue beaucoup sur le moral dans les moments de galère.

Le package d’inscription

Lors de votre inscription au Marathon de Valence, vous n’achetez pas uniquement le droit de courir. Voici une liste de ce que vous obtenez :

  • Votre dossard officiel avec la puce. C’est l’essentiel
  • un sac contenant des goodies, quelques snacks et un gel douche exfoliant
  • l’accès à un plan d’entraînement
  • votre médaille de finisher
  • un t-shirt ou débardeur de running New Balance, floqué avec le logo du Marathon
  • l’assurance médicale
  • l’accès à des évènements exclusifs et des réductions (hôtels, trains, visites touristiques).

Mes entraînements avant l’échéance

J’ai conservé une archive de toutes les séances effectuées en amont du marathon. Je trouvais cela intéressant de garder un souvenir du travail accompli, et avoir une base de connaissances si je décide un jour de renouveler l’expérience.

Disclaimer : ce que vous allez trouver dans cette base de données n’est pas un plan d’entraînement ni un programme spécifique. Adressez-vous à un coach si vous pensez avoir besoin d’un plan pour votre marathon.

Me concernant, j’ai eu l’aide d’amis coureurs qui m’ont aidé à adapter un programme compatible avec la saison de hockey sur gazon. Je courais entre 3 et 4 fois par semaine pour le marathon. A côté de ça, le hockey se résume à 3 sessions par semaine : entraînement 1h30 mardi et jeudi (environ 5km de distance, effort type football) + un match le dimanche de fin août à mi-novembre (9-10km + intensif). Ces entraînements ne sont pas dans la base de donnée.

Si vous faites du hockey et que vous désirez préparer un marathon en même temps à cette période de l’année, vous avez maintenant une idée de ce que cela peut représenter dans votre calendrier.

Ces 3 mois de préparation m’ont permis de boucler ce marathon en 3 heures, 9 minutes et 48 secondes (résultat officiel ici).

  • 14 semaines de préparation
  • 39 séances de course à pied
  • près de 650 kilomètres parcourus
  • 48 heures d’entraînement dédiés au Marathon

Matériel utilisé pour ce Marathon de Valence

C’est la partie du récit où nous commençons à parler Argent 💸 . Car oui, un marathon (qui plus est à l’étranger) est un budget. Surtout quand on part un peu de zéro et qu’il faut s’équiper entièrement.

Vous trouverez donc ici la liste du matériel que j’ai utilisé pour le jour J, ainsi que pour l’entraînement. Pour voir le nom du modèle et le prix, passez votre souris sur l’image ou cliquez dessus (sur mobile). Les prix sont indicatifs, datés du jour d’achat.

Quelques précisions qui me semblent utiles :

  • j’ai couru le Marathon avec une paire de Kiprun KD900X quasiment neuve (seulement 20km au compteur au départ de la course). La première paire de Kiprun a servi pour certains entraînements et sorties longues
  • c’est mieux de courir avec une ceinture cardiofréquencemètre compatible avec votre montre. J’ai depuis acheté la ceinture HRM-Dual de Garmin, et il semble que les mesures cardiaques sont plus précises
  • le budget Gel est un peu sous-estimé ici, car j’ai testé plusieurs marques (dont Maurteen, utilisée pendant le marathon) en entraînement pour tester la digestion et les effets.
  • tous les équipements ont été achetés neufs

Au total, j’ai dépensé environ 900€ dans le matériel d’entraînement et de course.

Le voyage à Valence 🇪🇸

Sans vouloir faire l’agence touristique, je vais résumer en disant que j’ai bien apprécié cette ville.

Le front de mer manque un peu d’âme à mon goût, mais à part ça c’est plutôt cool. Il y a de quoi visiter dans le centre historique, la météo est encore douce à cette période de l’année, il y a de la verdure et des parcs, etc. Je n’y passerai pas mes vacances, mais sur un week-end c’est une ville agréable.

Que faire à Valence ?

Visiter la cité des Arts et des Sciences (point de départ et arrivée du marathon. C’est également là que se trouve le village des coureurs et les exposants.

Flâner dans les marchés du centre, et voir l’église Saint-Nicolas

Courir au bord de la plage pour se décrasser du voyage

Profiter de la gastronomie locale, avec l’incontournable paella.

Le village du marathon avec tous les stands de marques de running est assez complet. C’est à cet endroit que nous récupérons notre dossard la veille de la course.

Passons maintenant au côté pratique.

Voyage aller-retour

✈️ Paris-Valence : départ jeudi 1 décembre à 21h30 depuis Orly, arrivée 23h20

🚂 + ✈️ Valence-Madrid puis Madrid-Paris : départ lundi 5 décembre 15h10, arrivée 21h55 à l’aéroport CDG

Prix : 250€ par personne
1 bagage en soute : 25€

billet d'avion aller retour paris valence

Budget sur place

Nous avons séjourné 4 nuits à deux au SH Palace Valencia, un hôtel partenaire du Marathon de Valence, situé assez proche du point de départ de la course.

📍Adresse : Pg. de l’Albereda, 32, 46023 València
🛌 Chambre double supérieure
☕ Petit-déjeuner inclus (buffet à volonté vraiment bon et varié)
💰 Prix : 728€/2 = 364€, soit 91€ par nuit par personne

A ce prix là, j’ai été satisfait du niveau de service et du confort. Valence est plutôt une ville « bon marché » en temps normal pour un français, mais le week-end du marathon c’est autre chose. Tous les logements deviennent hors de prix, en particulier les Airbnb et hôtels proches de la ligne de départ.

Ils avaient également des petites attentions sympa pour les coureurs : gels et barres offerts en libre service dans le hall, kit de bienvenue pour découvrir la ville, et buffet spécial (payant) proposé la veille au soir.

Pour ce qui est du budget resto dans la ville, comptez 15 à 20€ par repas sur place (sans alcool, bien sûr 👀). Je n’ai pas gardé les additions, mais j’estime en avoir eu pour 140-150€ de nourriture sur place. Pas trop de problème pour trouver de quoi bien manger à deux, même si les restos sont évidemment beaucoup plus remplis.

Le budget total pour participer au Marathon de Valence

J’ai investi au total + de 1700€ dans cette aventure (inscription, voyage, matériel, ostéopathe, etc.). Il est bien sûr possible d’optimiser certains frais en réservant bien à l’avance le logement et l’avion, en minimisant le confort, et si vous disposez déjà d’équipements de course à pied.

Voici le tableau récapitulatif :

Nom du produitPrix d’achat
⚡Gel Boost Maurteen (x1)€4.20
🎓Bandeau Nike€6.00
🔋Gel énergétique Maurteen 100 (x2)€7.20
🧦Chaussettes BV Sport Run Elite (made in 🇫🇷)€13.00
🧴Crème Sidas Anti-frottement€15.00
🔋Pack Gels Overstim€25.00
💪Manchettes Compressport UltraLight€25.00
🦵Manchons de compression Thuasne Running (made in 🇫🇷)€30.00
🔦Lampe de Running pectorale RUN LIGHT 250 FW19 (Decathlon 🇫🇷)€35.00
🩳Short Asics Road 2 en 1€36.00
🎽Débardeur Asics Ventilate Actibreeze Aop€48.00
🩺Séances Ostéopathie x2€70.00
👟Hoka One One Mach Supersonic€140.00
👟Chaussures Running Carbon KIPRUN KD900X (Decathlon 🇫🇷) 2 paires€300
🎫Dossard Marathon Valence€150.00
⌚Montre GPS Garmin Vivoactive 4 Noir€199.00
Trajets Paris-Valence 🔄 Valence-Paris€250.00
🏨 Hôtel 4 nuits chambre double (prix par personne)€364.00

Dimanche 4 décembre 2022 : Le Marathon

Le matin de la course, je me suis levé environ 3 heures avant le départ histoire de bien me préparer. Après un bon petit-déjeuner, j’ai pris le temps de me préparer en vérifiant 8 fois au moins que j’avais bien tout le nécessaire sur moi (gels, montre, dossard, etc.).

Il fait assez frais quand je sors en tenue de course. J’ai mis un vieux sweat (qui sera sacrifié juste avant le départ) pour ne pas attraper froid pendant les 50 minutes qui me restent avant de courir.

Avant de prendre le départ

10 minutes de run à faible allure plus tard, et me voilà aux abords du point de départ. L’atmosphère est impressionnante. Toute l’agitation, la musique, et les milliers de personnes qui affluent vers ce même endroit font monter l’adrénaline.

Je repère un groupe de coureurs qui a l’air habitué à ce genre de courses afin d’imiter leur échauffement.

Point important pour de nombreux coureurs : il y a assez de toilettes. Toutefois je n’en ai pas eu besoin, j’ai pris mes dispositions à l’hôtel.

L’organisation du départ m’a semblée correcte, en commençant les vagues de participants par niveau avec des intervalles de 10 minutes pour donner de l’espace aux coureurs. Je suis parti à peu près au milieu de mon groupe de coureurs visant 3h16 à 3h30 pour boucler ce marathon.

Le pont du départ, et l’arrivée du Marathon de Valence, la veille de la course

La course 🏃‍♂️

Une fois parti, j’essaie de profiter un maximum du moment. 3 heures d’effort c’est long, mais c’est aussi l’étape finale d’une préparation inédite, avec beaucoup de sacrifices, des semaines parfois épuisantes, mais surtout une tonne de bons souvenirs. Alors, je savoure à fond tant que je suis lucide et concentré.

Les acclamations des spectateurs aident vraiment à oublier les kilomètres qui défilent et la petite pointe au mollet que je ressens depuis le 10ème kilomètre.

On trouve des ravitaillements à peu près tous les 5 kilomètres, ce qui est suffisant selon moi. Les bénévoles nous distribuent Powerade, Coca, Eau, et parfois des gels.

Tout se passe bien jusqu’au 25ème kilomètre environ. Mon rythme me permet de viser en-dessous de 3 heures, je suis dans les temps et même un peu rapide. Je sens déjà que je vais le payer plus tard, et que ça va être compliqué de tenir ce rythme.

Le long de la route, on commence à apercevoir des coureurs qui marchent, d’autres qui ont abandonné, et même certains couchés au sol avec les équipes médicales après un malaise. C’est tout ce que je redoute.

Je ralentis à partir du 30ème kilomètre mais le mal est fait. Je fonce tout droit dans un mur que l’on peut admirer ici :

Une belle dégringolade sur 9km, durant laquelle je vais marcher à plusieurs reprises pour récupérer afin d’éviter de sombrer complètement. Les sensations sont affreuses mais inédites. Bien que ce moment soit désagréable, quelque part c’est ce que je suis venu découvrir en testant mes limites sur cette distance.

Au 40ème kilomètre, je reprends mes esprits et fait au mieux pour tout donner afin de passer la ligne d’arrivée sous les 3h10. Je parviens à reprendre un rythme correct pour grappiller ces précieuses secondes dans la dernière ligne droite. Le véritable tunnel de supporters qui s’est formé aux abords de l’arrivée fait oublier la douleur aux jambes et les points de côtés pour ces derniers instants.

Post-course 🏁

Ca y est, la ligne d’arrivée en enfin franchie. Les bénévoles nous félicitent au moment de nous donner la médaille et quelques remontants (powerade, eau, snacks, etc.). Le choc après l’effort est assez violent, j’ai froid et je me mets à grelotter. La minuscule serviette offerte couvre à peine mes épaules, mais je m’en contenterai.

Pas le temps de prendre une bière au risque de la recracher immédiatement, et de friser l’hypothermie. L’objectif est de rentrer le + vite possible à l’hôtel pour une bonne douche chaude.

Ici encore, l’organisation est impeccable. Je m’attendais au chaos, mais des taxis et VTC sont tout proches de la sortie, et n’ont aucun mal ou presque à rejoindre les axes routiers. 15 minutes plus tard, je suis dans ma chambre d’hôtel.

Je retrouve mon téléphone, et consulte les messages des amis et de la famille qui me félicitent pour cette épreuve. Malheureusement, il y a eu un bug sur l’application permettant le suivi en live des coureurs sur ce marathon. Visiblement, je ne suis pas le seul impacté. C’est selon moi un des seuls points à vraiment améliorer, car il est important. Un live tracking qui ne fonctionne pas, c’est dommage pour les supporters à distance, mais c’est surtout gênant pour les personnes sur place qui cherchent à nous voir sur plusieurs points de passage.

Mon avis : le Marathon de Valence est une très bonne première expérience

Valence a été un moment fort. Au départ je n’y croyais pas vraiment, le projet me paraissait loin et un peu utopique jusqu’à ce que j’achète mon dossard. Là, c’est devenu réel.

L’aide de mes coéquipiers et partenaires d’entraînement (merci Cris & Candice 💪) qui couraient aussi ce marathon m’a bien aidé, autant dans l’approche mentale de l’évènement et la fixation d’un objectif que dans la préparation physique.

Ces quelques mois m’ont appris beaucoup sur le sport, sur moi et mes capacités (ainsi que mes limites…). Si l’aventure vous tente, lancez-vous ! C’était une expérience très enrichissante dans de nombreux domaines. Alors je vous avoue que lorsque j’ai reçu la réduction de 50% sur le prix du dossard pour celui de 2023, j’ai vraiment réfléchi à deux fois avant de laisser ma place…

J’espère que ce retour d’expérience vous a aidé à y voir plus clair sur le Marathon de Valence. Vous pouvez me laisser votre avis et poser vos questions en commentaires, ou me contacter directement.

FAQ

Comment s’inscrire au Marathon de Valence ?

Il suffit de se rendre sur le site web et de suivre les étapes indiquées dans l’espace d’inscription accessible ici : https://www.valenciaciudaddelrunning.com/en/marathon/marathon-registration/

Quel est le nombre de participants au Marathon de Valence

Il y a environ 33 000 coureurs qui participent au Marathon de Valence.

Combien coût le dossard pour le marathon de Valence ?

Les 10 000 premiers dossards sont mis en vente à un prix de départ de 70 €, qui passera à 100 € pour le deuxième lot de 10 000, et à 130 € pour les autres 10 000 places. La dernière tranche de 3 000 places coûtera 150 €. Le prix des inscriptions par liste d’attente sera de 180 €.

Y a-t-il des pacers au Marathon de Valence ?

Oui, des coureurs ont un drapeau indiquant le temps visé par le pacer pour vous indiquer l’allure à tenir selon votre objectif.

Rédigé par : Antoine Ferec


Rédigé par : Antoine Ferec

Copywriter | SEO | Webmaster

En savoir plus

Laisser un commentaire